facebook-icon   flickr-icon   youtube-icon

French Dutch English

European Quad Trophy 2012

 Que dire si ce n’est que la météo était au centre de tous les sujets et cette éternelle question faut il faire oui ou non rouler les participants ?

Au delà du fait de toute l’infrastructure mise en place par l’organisation il est bon de rappeler que le quad est avant tout une discipline outdoor et donc que la question ne devrait même pas se poser.  Cela fait aussi partie de la course, des préparations spécifiques à apporter aux machines et des stratégies de course.  Certains joueront la prudence en multipliant les relais afin de pouvoir soulager la mécanique notamment en évitant les surchauffes dues aux colmatage des radiateurs, d’autres tenteront le tout pour le tout au risque de voir la mécanique rendre l’âme afin de briller coûte que coûte aux avants postes tandis que d’autres préfèreront jeter l’éponge et rentrer au chaud dans les mobilhomes. 

 

Bref à chacun sa stratégie c’est celà qui fait aussi le charme des sports mécaniques à savoir jouer avec les conditions de course et la météo fait partie de celle-ci d’autant plus lorsqu’elle se déroule en Belgique !!!

 

DSC 0030

 

 Ceci dit l’organisateur à su également prendre ses responsabilités et à ramener à 2 fois 2 heures de course l’European soit 4 heures d’endurance au lieu des 6 heures initialement prévues.

  

Pas de quoi décourager non plus les majorettes qui en toutes bonnes ardennaises ont toujours une paire de bottes dans leurs valises !!!

 

DSC 0014

 

Impossible de vous parler des faits de courses tant cette édition 2012 a été riche en rebondissement.  Puis, je dois bien vous l’avouer, j’ai également eu un petit coup de fatigue au matin en me levant et en voyant les trompes d’eau s’abattre sur notre beau pays et j’ai donc décidé de zapper la première manche au profit de ma couette !!!

  

Cependant, dans un sursaut d’énergie j’ai enfiler mes habits de pluie direction le domaine militaire du «Sans Soucis» à Bastogne sur le même site qui a accueillis quelques semaines plutôt une manche du mondial de motocross.

 

DSC 0049

 

 En arrivant sur le site je remarque que si perso je n’ai pas réussi à me lever, bon nombre de pilotes ont quant à eux décidés d’aller se recoucher et la fameuse ligne droite des stands semble bien vide avec plus de la moitié des stands déjà démonés entre les deux manches et une grille de départ de seconde manche composé d’une petite vingtaine de quad qui livreront bataille en attendant la délivrance du drapeau à damier.

 

DSC 0081

 

 Revenu en compétition depuis peu Guy Meertens fait son retour par la grande porte puisqu’il s’empare de la première place de L’European associé pour l’occasion à Arnaud Thiry.  A un tour on retrouve l’équipage Piranha racing composé de Joeri de Cremer et René Stalman tandis que Thimothée Hieff et Julien Hartout monte quant à eux sur la troisième marche du podium.

  

Classement 

 

DSC 0003

 

 

 

 

Proposer un événement

Recherche