facebook-icon   flickr-icon   youtube-icon

French Dutch English

Randonnée d'Olne 2012 (Belgique)

 

Ultime randonnée fléchée qui clôture comme à son accoutumée la saison 2012 de se style de randonnée en Belgique le petit village d’Olne aura accueilli 300 véhicules dont +/- 30 % de motards et +/- 70 % de quadeurs avec cette fois également pas mal de SSV qui étaient de sortie.

 

L’organisateur Daniel Naveau ancien président du Codever Belgique c’est tout au long de sa vie dévoué à la défense des sports mécaniques et au libre droit de circulation.  A noter que pour cette balade il a également connus pas mal de soucis d’organisation d’autant plus à l’approche des élections communales mais c’était sans compter sa passion, son acharnement et son professionnalisme qui auront eu raisons de nombreux citadins venus pollués nos campagnes et qui par je ne sait quel saint esprit se disent l’espace d’un week-end escrolos !!! (j’ai décidé d’ailleurs de vous faire part des difficultés et menace dont à du faire face l’organisateurs voir : «La diabolisation des quads et motos vertes conté par l’historique de la balade de Wégimont - Olne» en bas d’articles).

 
DSC 0007
 
 Ceci dit la passion l’aura emporté et on ne peut qu’applaudir le sérieux de l’organisateur : contrôle technique sévère notamment au niveau des décibels, grande carte avec parcours détaillé, tickets boissons et repas dans une petite pochette plastifiée, nombreux marshals etc etc... Et, la possibilité également de louer un Tripy ou de se faire télécharger la trace de la randonnée dans son Tripy afin d’une part d’essayer se système de dérouleur électronique avec système GPS embarqué et d’autres part être sur d’être toujours sur la bonne trace.  

 

DSC 0128

 

 Pour cette édition 2012 l’organisateur à pris le décision de réaliser un fléchage assez léger sur le parcours de manière à obligé les mordus de la gâchette ou de la poignée de gaz (voir de la pédale d’accélérateur pour les SSV !!) de lever le pied à l’approche des intersections et de cette manière diminuer l’effet de vitesse.  

Qui ne tente rien n’a rien et et il est clair que Daniel à toujours essayé de trouver des solutions pour rendre la pratique du tout-terrain plus acceptable par la population urbaine venus s’installer à la campagne (remarqué je n’ai pas employé le terme emmerdé les locaux !!!).

 

Le bruit a été considérablement diminuer suite à des contrôles sonomètres sévère et cette année Daniel à décidé de s’attaquer à une vitesse excessive de certain participant.  Partants du faits que certains participants prennent plus ces randonnées fléchés comme une spéciale d’enduros plutôt qu’une balade offrant la possibilité de circuler en forêt cette année il a opté pour un fléchage léger de manière à obliger ces mordus de la gâchette  d’accélérer sous peine de ne pas voir les flèches et donc risquer de se perdre.  

Si celà en effet fonctionné pour certains d’autres cependant ont encore du mal à lever le pied et se sont donc retrouvés à tourner en rond pour trouver le bon chemin.

 

DSC 0211

 

 Ceci dit dans l’ensemble tous c’est bien passé seul petit bémol même votre photographe a  été pris à parti par un riverain se plaignant de la poussière.  Je vous le donne en 1000 => superbe maison perdue entre deux fermes avec un gars ayant difficiles de s’exprimer en français, une ribambelles d’enfants sortis de la maison, jolies voitures sur le devant de la maison et ..... no comment !!!

 

Quoiqu’il la région est superbe composé à la fois de massifs forestiers résineux et de forêts feuillues avec des vallées bien encaissée elle fut jadis le berceau du trial belge.  

 

Et, si beaucoup de petits chemins escarpés et rocailleux sont malheureusement passés en zone natura 2000 empêchant tout passage d’engins motorisés je pense par exemple aux «fonds de Quarreux» ou «Ninglinspo» deux noms qui doivent résonner dans la tête des enduristes qui ont connus la belle époque Daniel à tout de même su rendre cette randonnée attrayante en en faisant l’une des plus belles randonnées de l’année avec quelques passages malgré tout assez sympa.

 

DSC 0150

 

 

Parmis ceux ci le bourbier situé peu après Banneux, le passage près du petit village de Deigné désigné «plus beau village de Wallonnie» dont les maisons de pierre (grès et calcaire) date pour la plupart du 18ème siècle,  la belle remonté en zone forestière escarpée entre Aywaille et Harzé ainsi que la fameuse montée du bois d’Olne facultative.  

 

Quant au repas de midi il fut tout simplement exceptionnel.  Situé en milieu de parcours sur le site de «la Chapelle Sainte-Anne des Pouhons» sur la commune de Harzé.  Le site est composé d’une grande aire de barbecue et a été réservé pour l’occasion et pas question d’un petit repas léger : assiette de crudité, saucisses, brochettes, cuisses de poulets, pdt... le tout cuit au babecue par un traiteur de la région c’est que l’off road çà creuse !!!!

 

Chapeau bas pour cette organisation monsieur Naveau le monde tout terrain à besoin de personne comme vous en Belgique.

 

DSC 0253

 

Toutes les photos de la randonnée d'Olne 2012

  

 
Video réalisée par un membre du forum www.testquad-forum.be  : Tiro62
 

 

La diabolisation des quads et motos vertes contée par l’historique de la balade de Wégimont - Olne

 

 Le TT (Tout-Terrain) rame à contre courant à l’heure où il est de bon ton de surfer sur la vague écologique. Organiser une balade TT relève du parcours du combattant. L’écologie est respectable, mais il existe hélas des activistes perturbés par le réchauffement de la planète qui voudraient que les pouvoirs publics interdisent les activités motorisées pratiquées inutilement par des citoyens fortunés, recherchant la griserie de leurs machines polluantes et consommatrices de carburant précieux d’origine fossile. Ces pilotes confisquent égoïstement le silence et la biodiversité pour leurs besoins pseudo-sportifs. (sic) Je n’ai pas inventé ce texte monstrueux, mais l’ai copié d’un site des amis de la terre. En fait ces extrémistes invoquent l’écologie pour préserver leur quiétude égoïste. Hélas, le monde politique est plus influencé par l’électoralisme que par les droits de l’homme. Quel sera le développement durable de nos enfants ? Je suis heureux d’être sexagénaire et d’avoir pu profiter d’une vie épanouie par ma passion du TT et de la nature. 

 

 Rappel de la législation 

 

Au moyen âge existait l’Octroi, un droit permettant aux communes de percevoir une redevance pour traverser leur territoire.

 La liberté d’aller et de venir sur les voiries publiques est un droit fondamental intégré dans la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés. 

 La Constitution belge prohibe la discrimination.

 La circulation sur les voies publiques est réglementée par le Code de la route qui ne fait pas de distinction entre les routes, les rues et les chemins.

 La circulation en forêt est réglementée par le Code forestier. Le vieux code datait de 1850 et interdisait aux « voitures » de rouler en dehors des chemins. Il fut modifié en 1995 et entièrement revu en 2008. Sauf pour les gestionnaires forestiers, la circulation des véhicules motorisés y est interdite en dehors des routes ou d’itinéraires balisés dérogatoires. La dérogation avec ses contraintes est accordée par l’Ingénieur du DNF (Département Nature & Forêt) sur avis favorable des propriétaires et des communes gestionnaires des chemins empruntés par l’itinéraire.

 

Aucune autorisation n’est requise pour circuler sur les voies publiques hors forêt, mais certains Collèges communaux profitent de la demande d’autorisation  forestière pour oublier les droits de l’homme et des libertés. Ils rétablissent l’octroi. Les interdits forestiers font tache d’huile. 

  

DSC 0144

 

 Mon vécu

 

Mon père était garde chasse et circulait dans ses bois sur une moto. Je me souviens encore de sa Gillet avec le changement de vitesse sur le côté du réservoir, des sangliers qu’il tirait, des épicéas qu’il plantait. Mon amour pour la nature et la moto date de ma prime enfance. A 20 ans, j’avais la passion des sports moteurs, de la vitesse, l’esprit de compétition et fit du motocross. A l’époque, il y avait des circuits partout, les CZ et Bultaco n’avaient pas de silencieux, les motocross étaient intégrés dans les kermesses locales. A 40 ans, j’ai repris la moto, mais dans un autre esprit : la rencontre avec la nature, les copains, les années bonheur, la moto verte. A 60 ans, ma passion pour le TT (Tout-Terrain) a muté vers le quad.

 

La balade de Wégimont

 

Vu l’évolution de la législation limitant la circulation en forêt à des itinéraires balisés dérogatoires et interdisant les randos entre copains, j’ai lancé la balade de Wégimont en 2002. Elle ne concernait que les motos et connu de plus en plus de succès sans gros incident jusqu’en 2005. Le Directeur du château de Wégimont était ravi du public des motards, des gens de qualité, disait il, très respectueux et respectables. Cette année là un « défenseur de l’environnement » a tagué « destructeurs de la nature » sur le mur ancestral du domaine.

 

DSC 0166

 

 En 2006, la balade fut remplacée par une Manif à Bastogne. Il y eu les incidents de Bertrix, le berceau du « Réseau de la forêt de Claude Bougard » et une Circulaire interdisant notamment plus d’un événement motorisé par an, par commune. Comme la balade de Wégimont passait par Aywaille où un trial pour motos anciennes était organisé chaque année à Pâques, elle ne pouvait plus se réaliser. Idem en 2007, année où une nouvelle circulaire précisa que seule la commune du départ était concernée par la restriction. On pourrait donc reprendre en 2008. 

 

La Rando TT d’Olne

Lorsque que je repris contact avec le Directeur du domaine de Wégimont, celui ci me fit part de son embarras suite au tag et me conseilla de partir d’Olne où un vaste parking et un chalet pourraient accueillir notre départ. C’est ainsi que la balade de Wégimont est devenue la Rando TT d’Olne, s’est ouverte aux quads et s’intègre dans le programme de fêtes de Wallonie. Entre 2008 et 2011, la balade s’est sans cesse améliorée, mais les autorisations de plus en plus difficiles à obtenir.

 

DSC 0287

 

 En 2011, il y eu des petits incidents : un propriétaire forestier qui réclamait parce que un chemin était privé, un riverain qui avait enlevé les balises et entravé un chemin avec son tracteur, un internaute qui envoya les messages ci-dessous. Des plaintes ont été déposées au Parquet pour ces faits.

 

«Si tu comptes faire la rando d'olne a l'année,
tu peux danser sur ta tête,fini,basta la rando
haha.
Terminer de passer a côter de chez mes voisins et moi,
et si aux cas,on voit encore quads,motos passer dans le chemin,
a mon avis il y aura certains objets dans les chemins,si tu vois se que je veux dire??

 

Si tu comptes faire la rando d'olne a l'année,tu peux faire une croix dessus!!
Tu peux danser sur ta tête,elle n'aura pas lieu.
Et si aux pire des cas,je voit encore un quad,moto passer en façe de chez moi,
il y aura les voisins,et moi même qui irons placer certains petit trucs dans les chemins ect ect
tu vois se que je veus dire?

 

bonjour,oui çela deviens rare les randos en belgique,et c est três bien comme ça!!!
marre de vous voir détruire bois,passage en sous bois,gués chemin ect ect ornières boues trous ect...
toute façon la rando de olne,c est la dérnièrre fois!.
j'ai contacter la personne adéquade pour faire stopper se genre de manifestation!,allez rouler en france,maroc ect..
et laissez les chemins,bois et autres pour la balade a piéd, cheval,et vélo(tt).»

 

 

2012. Il faut croire que ce Belkacem de l’environnement a trouvé la personne « adéquade », car le Collège communal de Sprimont a refusé de délivrer l’autorisation suite à des plaintes.

 Ce refus a engendré une modification du parcours pour éviter les massifs forestiers sur Sprimont, abandonner le départ à la ferme, traverser l’Amblève à Aywaille plutôt qu’à Martinrive pour minimaliser l’impact de la Rando sur la commune de Sprimont.

 Le DNF approuva notre itinéraire moyennant quelques modifications et délivra l’autorisation de balisage dérogatoire le 26 juin 2012 tout en interdisant les recos.

 La promotion pouvait enfin être lancée et les inscriptions ouvertes.

 

DSC 0263

 

 Juillet 2012 fut riche en émotions. L’internaute malveillant revient à charge et se dévoile : 

  

«oui ses bien moi et mes voisins qui ons été réclamer a la commune,pour faire stopper cette randonnée de merde!!!!!!!! et si ça continue il y aura des clous et plus encore,les riverains en on marre de vous voir passer avec vos quads et motos,qui pue…
nous ferons tous pour que cette randonnée soi interdite pour 2013,sinon vous aurez une grande surprise.tu peux mettre se message sur le forum de test quad,forum de cons!!! rien à foutre. Polo»

 

Il s’inscrit plusieurs fois à la rando sous divers pseudos avec le code IP : 85.26.59.141 ou 85.26.54.116 avec divers véhicules un tank pour t’écraser, une fusée ariane. Son adresse est du genre rue de la bite, 69 à Pute … 

 

 Le DNF revient sur son autorisation. 

 Un courrier lui est envoyé ainsi qu’au Collège communal de Sprimont.

 Le DNF répond au courrier, mais pas le Collège.

 Avec le DNF, les choses s’arrangent, avec le Collège ?!?

 

 Août 2012. Nous en sommes là aujourd’hui. Il reste une vingtaine de jours avant la balade …

 

Rassurez vous, elle aura lieu. Il faudra peut être prévoir des mèches et des rustines… Nous ne pouvons pas sacrifier notre passion, notre sport pour le Polo et ses congénères. Nous sommes droits dans nos bottes et respectons la législation. J’irai en Justice s’il le faut pour régler les litiges et défendre nos droits. J’insiste auprès des pilotes pour qu’ils pratiquent, eux, le respect mutuel, le 30km/h près des habitations.

 

 RTL. La diabolisation du quad initiée en forêt gagne la campagne, mais aussi les villes. Bruxelles et Anvers veulent interdire la circulation des quads sur leur territoire. Sur ce sujet, RTL prépare une émission « Images à l’appui » qui sera diffusée mi-septembre à 19h45. J’ignore par quel mystère, leur journaliste et cameraman m’ont contacté. Mais ce 21 août, ils m’ont interviewé et filmé dans les rues de Soumagne et des chemins de campagne avec mon SYM Quadraider 4x4 pour montrer que les quads ne sont pas uniquement utilisés par des écervelés sur des engins tonitruants, mais aussi par des citoyens honorables sur des véhicules paisibles. Je les ai invité à la rando du 8 septembre 2012 ...

 

 Daniel Naveau

  

Le 26 août 2012  

 

  

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

 

DSC 0501

 

 

 

Proposer un événement

Recherche